Retour à la grille

Supertramp – Crime of the Century (1974)

Votre note de cet album
Pas Terrible(1)Moyen(2)Bon(3)Très Bon(4)Excellent(5) (3 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Mon album préféré de Supertramp, la partie piano et les cris de School et avec sa pochette qui m’a toujours fasciné…Qui est-ce, pourquoi on ne voit que les bras?

Ecouter avec Deezer

A propos de l'album / Anecdotes

Crime of the Century est le troisième album de Supertramp, sorti en 1974, et le premier de la formation « classique » du groupe : Rick Davies et Roger Hodgson y sont rejoints par Dougie Thomson (basse), Bob Siebenberg (batterie) et John Helliwell (saxophone). Crime of the Century marque le début du véritable succès du groupe en se classant dans le Top 5 au Royaume-Uni et dans le Top 40 aux États-Unis. Le single Dreamer se vend également bien. En France, l'album est certifié disque d'or en 1978 pour 100 000 exemplaires vendus et disque de platine en 1980 pour 400 000 exemplaires vendus.

Certaines chansons de l'album sont par la suite régulièrement jouées pendant les concerts du groupe : School, chanson acide sur l'éducation, la cynique Bloody Well Right, la ballade Rudy, ainsi que la chanson-titre en fin de concert. La pochette de l'album représente deux bras agrippés aux barreaux d'une fenêtre de prison flottant dans l'espace. Lors des concerts du groupe, une vidéo montrant cette image est projetée sur un écran géant pendant le final de la chanson Crime of the Century.

Auteur : Dany

Adepte de musiques des années 70 et rock progressif. Créateur de Lamineur.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *