Retour à la grille

Chateau d’Hérouville, un chateau pour Rock stars!

Votre note de cet album
Pas Terrible(1)Moyen(2)Bon(3)Très Bon(4)Excellent(5) (Pas encore de note)
Loading...

Au fur et à mesure que je remplissais les fiches de description pour les albums de LAm, je voyais plusieurs fois : enregistré au Chateau d’Hérouville!

Piqué par la curiosité, je me suis renseigné sur ce fameux chateau et j’ai découvert la fabuleuse histoire de ce studio hors normes…

Histoire du Chateau d’Hérouville

La construction d’un premier château fut à l’initiative d’un dénommé Jean de Berbisy, fils unique de Jean de Berbisy, originaire de Bourgogne, quatrième fils d’Henri, écuyer de Charles Le Téméraire, qui épouse le 17 mai 1544 Claude de Sansac, héritière du fief d’Hérouville et d’Auvers.

Au xixe siècle, il servit de relais de poste (entre Versailles et Beauvais) et comptait des écuries situées probablement dans la grange qui est une dépendance du château, avec une centaine de chevaux, à l’initiative d’Achille Louis de Brisay mari d’Agathe Sedaine. Achille Louis de Brisay fut le maire d’Hérouville, Baron et Comte, procureur général auprès de la cour, commissaire spécial, chevalier de Malte. Ce fut un homme qui avait le goût de la spéculation, ce qui l’amena à la ruine. Ses biens ont commencé à être vendus en 1855 après sa mort (84 ans). Puis le château subit des affres divers et variés, en partie démoli. Il fut vendu en 1861.

Le château fut un lieu de rencontres et de villégiature pour Frédéric Chopin et George Sand.

D’Herouville chateau réservé au Rock

Le compositeur Michel Magne cherchant pour travailler un lieu tranquille à la campagne est séduit lors d’une visite et l’achète en co-propriété avec un ami J.C Dragomir en 1962 pour y habiter avec sa famille.

Il décide quelques années plus tard d’inviter des groupes de rock dans son chateau pour travailler en paix et au calme.
Il fait aménager des salles de répétitions, investi une fortune et ça prend!

Très vite, les musiciens accourent de partout, Londres, New York, San Francisco. « A Paris, on me disait que personne ne ferait 30 kilomètres pour venir enregistrer en rase campagne. Puis les gens ont vu que les groupes américains traversaient l’Atlantique, alors… » s’amuse-t-il dans un livre de souvenirs publié en 1980

Grateful Dead fait même un boeuf en 1971 (une très bonne année ;-))

Les Stones, Elton John, Bowie, les Floyd, tout le gratin vient au chateau s’amuser et surtout composer!

En 1973, Magne qui n’aime pas du tout la gestion d’entreprise, voit les factures s’accumuler et semble complètement dépassé par sa folie des grandeurs.
Il sombre dans une dépression, sera interné et se suicidera en 1984.

De nos jours

En janvier 2015, le château est racheté au fils du promoteur décédé par un collectif composé de deux ingénieurs du son et d’un financier dans l’audiovisuel. Un projet de renaissance des studios voit alors le jour. Le centre de formation “Sup HD Audio” prend place dans l’ancien studio Chopin, dans la cour à droite, dès novembre 2015. Le studio « historique » dans les combles de l’aile Sud est réaménagé, un autre, adjacent, et créé (anciens appartements de Michel Magne).

Ecouter avec Deezer

A propos de l'album / Anecdotes

Auteur : Dany

Adepte de musiques des années 70 et rock progressif. Créateur de Lamineur.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *