Retour à la grille

Dans l’antre de Ronnie James Dio

Pas Terrible(1)Moyen(2)Bon(3)Très Bon(4)Excellent(5) (Pas encore de note)
Loading...

Hommage à un grand chanteur de Rock et visite de son chateau…

S’il y a bien un chanteur de Hard que j’aime, c’est Ronnie James Dio que j’ai découvert avec le groupe Rainbow formé par Ritchie Blackmore, anciennement fondateur de Deep Purple.

Dio, c’est une voix puissante, une bonne tête de Hardos comme il se doit et une présence indéniable sur scène!

Malheureusement, lorsque j’ai vu Rainbow en concert à Paris, dans les années 90, il n’était déjà plus avec le groupe, mais il y avait tout de même Blackmore 😉

Il est mort en 2010, à l’age de 67 ans d’un cancer à l’estomac, RIP James…

Dio, pourquoi?

Son véritable nom était Ronald James Padavona, d’une famille italienne pratiquante, ses parents l’élèvent dans le respect des valeurs de l’Église catholique romaine, une expérience dont il a gardé de mauvais souvenirs.

A 16 ans, Ronald se met déjà à rejoindre des groupes de Rock en tant que bassiste avec ses acquis de cours de trompette, mais n’a jamais pris de cours de chant.

Il prend le pseudo de Ronnie James Dio, en hommage à un membre de la mafia italienne, Johnny Dio :

Giovanni Ignazio Dioguardi, également connu sous le nom de “John Dioguardi” et “Johnny Dio” (29 avril 1914 – 12 janvier 1979), était un personnage de crime organisé italo-américain et un racketteur du travail. Il est connu pour être impliqué dans l’attaque acide qui a conduit à l’aveuglement du journaliste Victor Riesel.

Dio, une longue carrière musicale

En 1972, Dio et ses musiciens sont repérés en studios par Ian Paice et Roger Glover, respectivement batteur et bassiste de Deep Purple, qui deviennent les producteurs du nouvel album éponyme. Fort du nouveau lien noué entre les différents protagonistes, Elf joue en première partie sur la tournée de Deep Purple devant des foules de plus en plus nombreuses.

S’en suit un grand succès avec Roger Glover dans The Butterfly Ball and the Grasshopper’s Feast où il chante Love is All qui le fait connaitre du grand public.

Il connait ensuite la renommée avec Ritchie Blackmore qui lance Rainbow où sa voix est reconnaissable entre toutes, puis en remplacement de Ozzy Osbourne avec Black Sabbath.

A la suite, il créé son propre groupe sous le nom de Dio qui connait un grand succès.

Une petite partie de billard chez Dio?

Voila une petite interview rare de Dio dans sa maison, ou plutôt son hacienda 😉
RIP Dio et Long Live Rock’n Roll!

Ecouter avec Deezer

A propos de l'album / Anecdotes

Auteur : Dany

Adepte de musiques des années 70 et rock progressif. Créateur de Lamineur.fr

Une réflexion sur « Dans l’antre de Ronnie James Dio »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *