Retour à la grille

Black Sabbath – Black Sabbath (1970)

Pas Terrible(1)Moyen(2)Bon(3)Très Bon(4)Excellent(5) (4 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Black Sabbath enregistre cet album en seulement deux jours
Un album sombre, mais à l’image du Groupe & de son leader Ozzy Osbourne! Bonne écoute …

Ecouter avec Deezer

A propos de l'album / Anecdotes

Black Sabbath est le 1er album du groupe rock Black Sabbath qui deviendra avec l'album Paranoid et la chanson emblématique War Pigs le symbole du courant heavy metal traditionnel.Il est considéré comme le premier album de heavy metal
Tony Iommi, le guitariste dit d’ailleurs à propos de cette session : « Nous nous sommes dit “On se donne deux jours pour l’enregistrer et un jour pour le mixer”. Donc on a joué sur scène. Ozzy chantait au même moment, nous l’avons juste mis sur une autre bande et nous nous sommes débrouillés comme ça. Nous n’avons jamais fait plus d’un essai ou quoi que ce soit d’autre ».
Que ce soit musicalement ou du côté des paroles, l’album fut considéré comme obscur, ténébreux à l'époque. La première chanson, l’homonyme Black Sabbath, est fondée presque entièrement sur un intervalle triton, joué sur une guitare à un tempo très lent (Triton qui, au Moyen Âge, était souvent associé au diable dans la musique occidentale, à cause de sa sonorité ressentie comme oppressante et effrayante). On retrouve dans cette première chanson, la mention d'une Figure in Black qui fait référence à Satan.

La maison que l'on peut voir sur la couverture de l'album est le moulin à eau de Mapledurham situé sur la Tamise dans le comté du Berkshire.
Anecdote qui a contribué au succès du groupe et du disque : il semblerait que lorsque la photo de la pochette fut prise, la femme étrange (sorte de Mona Lisa gothique) ne fut pas là et qu'elle n'eût fait son apparition que lors du développement des photos.
Une croix inversée figure à l'intérieur de la pochette double de l'édition vinyl. Elle contient un poème intitulé "Still Falls the Rain" et les crédits de l'album. Dans ce poème, d'un auteur inconnu, il y est fait allusion d'une jeune femme aux yeux vides qui croit ne pas être vue, peut-être est-ce la femme de la pochette

Auteur : bylgete

bYlGeTe in the place !

Une réflexion sur « Black Sabbath – Black Sabbath (1970) »

  1. 100% fan !
    J’ai eu la chance de les voir lors du passage de la tournée “The End” à Paris en formation presque originale puisque seul Bill Ward, le batteur, ne monte plus sur scène.
    C’était fantastique malgré Bercy…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *